Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOMMAIRE Du Blog

Nb.: La liste de blogs se déroulant dans la rubrique Vous aimerez aussi est une pollution qui, en rien, n'est reliée à AlgeriaFaraDaSe.Net. Encore du ménage à faire...

Chrono CONTRIBUTIONS Éditoriales Aammjj
47 L'équat° algérienne: Martyrs.. 120515
46 L'équqt° frçse: Sarko07 120504
45 À Bayrou Après le 1er tour 120501
44 Équat° frçse Gauche Sarko Fn 120423
43 Élect° Dz & F. Syrie, Mali… 200410
42 Com' politique en Dz 200312
41 Instantané Dz Comtempraine 120306
40 Invité @Lamriben 120217
39 Intempéries en Kabylies 120224
38 Invité @Djenad 120131
37 Chérif Kheddam, L'Amaziɣ… 120120
36 Mare Nostrum 2012-2962 120110
35 Dossier du Petit Manil BLIDI 120102
34 2962-2012 SiMohandVsBoutef 111226
33 EcumeDesBlogs DzVirtuelle 111022
32 Panijels d Imazighen... 110912
31 ColonisateurEnCulottes 110718
30 Moderato... Niet.Kabyles 110624
29 Bac Ment° MarieJo Format°... 110606
28 Jsk La Nef Des Foots... 110523
27 Dsk Et Les Femmes... 110508
26 BijouxFifaZizouLesQuotas 110502
25 JskVsSupportersHadjBoutef 110415
24 L’Algérie dans tout ça 110408
23 Ni Black Ni Beur 2/2 110321
22 L'Arlésienne des Tiers-Pauvres 110228
21 Ni Black Ni Beur 1/2 110224
20 L'Algérie Le Vaut Bien... 110224
19 ElKabbacheSertLeBeylicat... 110214
18 Dz Manifs BoumEtC° 110208
17 Août In Tunisia SixJoursChez 110131
16 Rcd Week-end à 50 Milliards 110124
15 Tunisie, Drainsine du… Afrique 110101
14 Vœu d'en France 101122
13 VuFenFrceFaceDualeDuFouqt' 101116
12 Moderato... Niet.Kabyles 101019
11 VuDEnFrceSarkoSégoBoutef 101101
10 VuDEnFrceSardouCynthia 101019
9 Vu d'En Frce Manif' Virtuelle 101011
8 Moines et  Maraîchers 1/2 100927
7 Bilan Sarko 2012 2/2 101116
6 Affaire Mécili Retombées... 101019
5 Vademecum Pour Dz Future 101101
4 "Follow the Money" made in… 101019
3 Devoir de Vacances Lettre d... 100907
2 KhomeinySarkoÉtatsPartis 100819
1 Un Sondage Ifop-Figaro 100808

Liens

18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 17:58

N.B. : Dans ce topo, deux textes +/- autonomes se suivent. Les notes de  renvoi y relatives sont respectivement assorties, en termes de couleurs,  à leurs textes de référence. Merci d'en prendre note.

 

Suite aux drames qui ont endeuillé et ensanglanté Azazga je pensais, cette semaine, vous entretenir du concept de Responsabilité Collective, 1107Mayo3pratique de répression militaire contre des civils qui plonge ses racines profondément dans l’Histoire[1]. Pratique absurde, configurée en stratégie opérationnelle par les armées napoléoniennes en Espagne déjà, par les nazis et leurs alliés ensuite[2]. Plus tard par l’Armée française probablement en Indochine et, certainement, en Algérie ensuite[3]. Cette pratique criminelle a été développée ou, à tout le moins, admise et maintenue par quelques armées de dictatures bananières, comme en Algérie sous Boumédienne (Kabylie, 1963-64) et même plus près de nous, hélas : le Printemps noir de 2001 en Kabylie encore, ou comme à Azazga toujours en Kabylie et tout à fait de nos jours cette fois[4].

  1107GoyaMayo2.jpegMais le sujet attendra que mon chaotique emploi du temps me permette d’en traiter avec la disponibilité d'esprit que commande sa gravité. Et pour assurer à mon espace de com’ son minimum vital de scripturaux subsides, mettons-nous au niveau des buzz ambiants, de la non moins chaotique pratique du français selon France-info[5], et de la modération selon Kabyles.Net...

 

Et ne voilà-t-il donc pas qu’entre un dérapage contrôlé en kart sur les pistes fermement balisées d'une Sarkozye en ordre de combat pour 2012 et une tartine de rillettes de son natal cru, François Fillon, qui nous avait habitués à plus de discernement dans la conduite de ses missions fût-ce en service commandé, monte sur de fougueux canassons pour stigmatiser cette dame d’Eva Joly pour cause de défaut d’ancienneté dans sa francité et, en déduit-il, d’erreur dans sa perception des valeurs et autres traditions culturelles de France telles qu’il les conçoit lui. 1107FillonF2Conception qui interdirait à la dame objet de sa vindicte, par ailleurs candidate déclarée à la prochain élection à la présidence de la République française, d’émettre une opinion politiquement incorrecte sur l’opportunité de fêter comme en l’état la Fête de la Fédération et le sens, avoué ou non-dit, de cette démonstration de forces qui ne trouve de dignes émules que dans les exercices de style du Mao-Brejnévisme rémanent qui squatte périodiquement les places Rouge ou Tien An Mein. Ou, histoire de laisser paraître notre Boutef’ deux fois par an, quoiqu’à une échelle nettement plus anecdotique, ceux de l’Anp le long de notre Route des Moutons à Alger[6].

  Questions préliminaires :

  1. Ayant ainsi pris à partie Eva Joly, François Fillon visait-il aussi, et même a foritiori, puisque eux n’ont jamais eu le temps d’être seulement reconnus Français, les braves Africains des tranchées de Verdun 1107TrDzou, plus tard, de Monte Cassino et autres rives du Rhin ? Ceux-là même qui, arrivant sur Paris en guise de chair à canon de la division Leclerc, ont finalement été stoppés net à Bourg-la-Reine, pour que les caméras et appareils photos déjà positionnés Porte d’Orléans n’immortalisassent pas une libération de Paris par des physionomies qui n’auraient pas vraiment le type Fillon, justement ? Type dont on a finalement fini par dénicher une compagnie aux trois-quarts lepéno-compatible quelque part vers Orléans, sinon plus en retrait encore, pour l’amener en catastrophe sur la capitale pour ouvrir la parade médiatique. À quoi ça tient d’avoir libéré Paris
  2. Mieux, comment les harkis, ces combattants du mauvais choix1107Hrk de la guerre d’Algérie devraient-ils interpréter les propos de Monsieur Fillon, eux dont même les enfants n’ont pas eu, dans les camps de confinement où ils se sont retrouvés parqués avec leurs parents, le minimum légal de culture tel qu’inscrit dans le marbre constitutionnel par Ferry, Jules ?
  3. Ou encore[7], comment devraient aussi prendre pour leurs grades cette stupide saillie certains conjoints de certains collaborateurs du même Fillon. Et même la conjointe de ce certain sieur dont il est, lui, le collaborateur ? Preuve que le prudent Fillon, quoiqu’il s’évertue à en redire a posteriori, n’avait pas, cette fois, suffisamment réfléchi avant de s’exécuter.

Passons…

Par la suite, donc, Fillon lui-même ayant dû regarnir l’autre face de sa tartine à partir d’Abidjan et/ou Libreville, histoire d’initier un contre-feu qui limite les dégâts de la bronca soulevée par ses propos, la valetaille sarkozyste fut chargée de faire dans l’historique, le culturel et les valeurs… Si l’on veut considérer que Sarko soi-même s’est mis en congé de com’ pour faire aboutir le chantier du relifting de son profil pour cause de future paternité à escompter pour 2012, rien que de routinier. Les un(e)s et les autres se sont, prudemment, tous et toutes contentés de scrupuleusement ruminer les Edl[8] de références, en les déclinant chacun(e) selon le côté jouable de son profil médiatique. Pour le reste, le Club des Père en Fille prend acte et boit du petit lait et les vaches sont bien gardées.

  1107XvrBrtndMais voilà que Xavier Bertrand[9], la version pobo[10]-pensante de son ex porte-parole[11], s’est mis de la partie, avec tout le talent qui est le sien.

Incidemment interpellé par un auditeur sur la gaffe du premier ministre, alors qu'il discertait sur les cachoteries de l'industruie pharmaceutique, il a discrètement enfoncé le pauvre Fillon, mais en y mettant les formes à sa façon :

- (…) Mais il ne faudrait pas oublier que (à l’instar d’Eva Joly, ndlr) nous avons, nous aussi, été victimes d’attaques injustes. Comme les insupportables critiques dont le président Sarkozy a régulièrement fait l’objet. Ou encore Eric Woerth, traîné dans la boue de façon ignoble (…)[12] !!!

Inconscience suicidaire ou culot calculé, je ne sais car les deux ou trois journalistes présents ont tous laissé passer la double énormité. Comme des ruminants qui observeraient un convoi de fret qui passe.

  Car, tout de même, hormis de façon occasionnelle et sur des questions pointues, Sarkozy n’a, pour l’essentiel, été brocardé de façon plus ou moins récurrente que sur trois points, dont l’usage qu’il en fait n’illustre pas vraiment les us et coutumes de France en l’espèce :

a) Son mode de communication et de fonctionnement 1107SarkoFilstant sur le fond que dans la forme en décalage sévère avec la déontologie censée encadrer son rang. 

b) Sa pratique plus que folklorique de la langue française, alors même qu’il est dépositaire de cette prestigieuse charge dont la démocratie française l’a investi. Comme, du resdte et très accessoirement, de celle de parrainer l'Académie aussi. Mais n'exagérons pas... 

c) L’amalgame entre une fraterie plutôt plus que moins affairiste et par trop intéressée aux aléas de son itinéraire professionnel dans le secteur public d’un côté, et l’environnement relationnel républicain d’un commis d’Etat digne de ce titre d’un autre.

Toutes choses dont, raisonnablement, il est difficile de charger une Eva Joly.

 Quant à exhumer le cadavre politique de ce pauvre Woerth, franchement !

Il s’en est fallu d’un cheveu que ce même Woerth ne se retrouvât face à Eva Joly, justement. Et l’on devine bien de quel côté de la ligne de partage des valeurs et de la déontologie l’occasion aurait alors positionné l’une et l’autre des deux protagonistes.

Quel sens donner à cette comparaison, dès lors ?

Mais Monsieur Bertrand sait que, servant un Nicolas Sarkozy, sa marge de dérapage est, par conventionnelle hypothèse, sans limite aucune, et ce pour au moins deux raisons dont chacune en est une. Il use et abuse donc de ce privilège d’exception à son plein aise, autant que raison ou déraison permettent. 1107EvaJolyEt le commun des citoyens n’y peut qu’user du pouvoir indirect de ses droits et devoir civiques en 2012. Et n’a donc, pour l’immédiat, rien à redire.

Mais qu’une brochette de journalistes supposés aguerris du service public subissent de tels dépassements dans un silence soumis sinon complice n’est pas supportable. Mais peut-être qu'en hôte avisé, Monsieur Bertrand s'est choisi ses commensaux?

  Identification des illustrations à venir.

Merci pour votre compréhension.

 

PS. : Il y a une petite semaine, j’ai adressé à Kabyles.Net le petit post ci-dessous. J’en attends toujours la mise en ligne …

 

Il est, expérimentalement, établi que les poules ne savent compter que jusqu'à 2[1].

  Et cela fait une semaine ouvrable tout rond que Kabyles.Net laisse l'exclusivité de sa "Une" à son fidèle AdT pour établir que les démissionnaires du Rcd savent compter, eux, au moins jusqu'à 5. Voire plus si on a bien compris la menace qui clôt l'épisode du jour. Vous me direz que leur fréquentation du Rcd n’aura donc pas été tout à fait vaine, mais la création de cet estimable parti n'avait pas vraiment été prévue pour ça.

  J'ai donc lu en diagonale[2] la salve des deux ou trois premières productions de ce déçu de l’espoir. J'en ai retenu qu'on pouvait s'aventurer à faire du Proust en matière d'élasticité phraséologique tout en étant en délicatesse avec les us basiques de la grammaire et de l’orthographe. Mais c’est là un effet indésirable qui nous égarerait…

  Soyons sérieux :

  1.         Que Kn cherche à s’offrir un feuilleton de saison à peu de frais, pourquoi pas. Mais de grâce, mettez alors à contribution Sophie fût-ce en sa villégiature pour qu’elle assure l’emballage,

  2.         Il se trouve que je suis de ceux qui ont partagé avec AdT ses 20 ans de Rcd, si toutefois nous parlions bien le même langage politique. Or le Rcd c’est quoi ? La seule émergence significative dans le paysage politique algérien depuis notre Fln détourné. Il n’est donc évidemment pas plus criminel de l’abandonner en son long cours que d’avoir quitté vivant son valeureux aîné. Dans ce cas et pour qu’il n’y ait pas trahison, il eût d'abord fallu proposer une autre perception des choses. Comme le Ffs ou le Prs ont été créés, par exemple. Mais se contenter de squatter Kn au motif que c’est gratuit et que ça ne mange pas de pain, c’est un peu court. Même si l’on veut bien convenir de ce qu’Internet a fait du brain storming une pratique libre de tout droit, ce qui est bien, et de toute retenue ce qui l’est moins. Le problème est que nous pensions que malgré toute la permissivité de son protocole de modération[3], Kn imposait (et s’imposait...) certaines limites à ne pas franchir. Kn nous a trompés. Mais mieux vaut s’en apercevoir un peu tard que trop.

 Allons! Azul et avec toute ma fraternelle empathie pour les valeureux stoïciens, hommes ou femmes, jeunes ou vieux, qui ont choisi de passer à autre chose dès avant la fin de la première phrase du premier feuillet d’AdT. Et de s’être tus. Mais qu’ils se consolent : les choses les plus insipides ont une fin.

.[1] Cf Tusnakt s Tmazigt, par H. Sadi, Edt° Acb, Paris.

[2] Feu Jean-Louis Bory disait, lui, avoir parcouru ce genre de prose d'un derrière distrait. Mais c'est vrai qu'il était de la génération "papier" de l’écriture, l’heureux homme…

[3] Attn Rédaction de Kn: Dans votre avis de modération, « a priori » est une locution latine dans le texte. Il ne devrait donc pas y avoir d'accent sur le "a"

 

[1] Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens…, recommandait à ses spadassins et selon la légende l’archevêque (et duc !) de Narbonne en 1209, déjà, lors de la répression de l’hérésie cathare. Mais il devait lui-même se connaître des références plus convaincantes encore…

 

[2] Cf Le martyr d’Ouradour-sur-Glane, 10 juin 1944. Sans oublier que la Shoa n’en est jamais qu’une variante universalisée.

[3] J’ai,  étant berger, été le témoin d’une opération ayant pour seul et unique but l’exécution d’une demi-douzaine de civils, dont un proche parent.

[4] Le 23 juin 2011, plusieurs civils ont été ciblés par balles réelles par une unité militaire qui venait de faire l’objet d’une violente embuscade. Au moins l’un civils en est mort. Suite à l’émotion soulevée par cette affaire, aux protestations de la population locales et à la dénonciation de ce drame par l’opposition, le Rcd, notamment, cette fois l’Armée algérienne a ouvert une enquête et mis en examen une quinzaine de soldats, dont un officier. Voir la presse algérienne du 21 juin et suivants. Nous reviendrons sur cette question dès que possible.

[5] Depuis que France Culture a laissé son auditorat choisir entre la Courtoisie ou le néant…

[6] Pour les puristes, la Corée du Nord et l’Italie donneraient aussi d’intéressantes mises en scène en la matière.

[7] Cf D. Cohn-Bendit.

[8] Toujours les mêmes Eléments de langage téléphonés des officines de com’ de l’Elysée à l’intention des Ump susceptibles d’être hameçonnés par un micro, pour limiter les dégâts.

[9]  Matinale de France Inter du 17/07/11.

[10] Pour populo-bobo

[11] L’inénarrable Dominique Paillé, malheureusement réduit au silence après sa mise au placard au bout d’un vague maroquin infra-ministériel. Encore qu’il a, depuis, trouvé l’occasion de se rappeler à notre bon souvenir, à propos de valeurs et de culture, justement, en confondant un titre de Voltaire et un label de prêt-à-porter….

[12] De mémoire. Mais l’essence est là.

Partager cet article

Published by Ramdane SADI - dans News
commenter cet article

commentaires